Oruro-Potosi-Sucre

Déguster un pastel de queso et un buñuelo à Oruro, le tout accompagné d’un petit verre d’api, avant de monter à la Vierge et de regarder défiler les fanfares et danseurs en pleine répétition pour le carnaval (du 10 au 12 février); 

Revoir deux des six membres des Bike Warriors le temps d’une visite à l’une des 5000 mines du Cerro Rico de Potosi après un mois sans en voir aucun; 

Me balader dans la belle ville blanche de Sucre, patrimoine de l’UNESCO et capitale de Bolivie… 

Voilà un petit aperçu de mon passage dans le nord de la Bolivie. J’ai ensuite pris la direction du Sud : Oruro-Challapata-Quillacas-Salinas-Tahua-Uyuni et le voyage s’est bien compliqué : je vous raconte tout dans le prochain article !

2 réflexions sur “Oruro-Potosi-Sucre

  1. Bonjour.
    Je reprends le fil de tes pérégrinations après une pause d’un mois (alors que je pensais avoir plus le temps).
    Je vois que tu ne perds pas les pédales, contrairement à moi (manivelle cassée mi-février. Ça m’a rappelé une histoire similaire que nous racontait papa avec ses frères et le fameux fond de Chineray ; Denis est peut-être au courant).
    Les façades de Sucre ont une nette dominante blanche, c’est voulu ?

    bonne route à toi.

    J'aime

Répondre à Florent Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s