Viva Argentina

Quand je dĂ©barque Ă  Purmamarca j’atterri au camping le plus hippie du village. Tatouage, rasta, macramĂ© et guitare, les gens sont ici depuis un mois et ne dĂ©collent pas. Et en mĂȘme temps ça peut se comprendre, le cadre est exceptionnel et l’ambiance tranquille invite Ă  se poser! MalgrĂ© tout avec Aline on ne reste que deux nuits, le temps de faire quelques balades pour admirer la montagne aux sept couleurs et on prend la direction de Tilcara.

LĂ  bas nous sommes accueillies par l’amie d’une amie, Luz. Cela fait vingt ans qu’elle tient sa petite posada avec vues sur les montagnes. Elle travaille Ă©galement pour la conservation du patrimoine et notamment de la quebrada d’Humahuaca, inscrite Ă  l’Unesco. D’ailleurs on profite de notre passage dans la rĂ©gion pour visiter l’Hornocal (la montagne aux quatorze couleurs d’Humahuaca). Puis angine, rhume, fiĂšvre, je me fais la totale et prĂ©fĂšre donc attendre avant de reprendre la route. Mercredi j’ai finalement repris le vĂ©lo aprĂšs une longue pause pour 85km durant lesquels les montagnes sont passĂ©es du rouge au vert, le climat de sec Ă  humide mais un compagnon m’aura Ă©tĂ© fidĂšle jusqu’Ă  l’arrivĂ©e, j’ai nommĂ©… Le vent de face! Je suis donc arrivĂ©e Ă  San Salvador de Jujuy en ce 28 fĂ©vrier avec les jambes lourdes alors que l’itinĂ©raire annonçait de la descente, comme quoi on change une variable et toute l’Ă©quation est modifiĂ©e ! J’ai posĂ© ma tente sous un toit dans les jardins d’une Posada et j’en ai profitĂ© pour faire un tour dans les environs… Le moins que l’on puisse dire c’est que le changement est radical, le niveau de vie est incomparable avec le nord. Ici on loue de magnifique cabañas en bois tout confort (chalets) Ă  750 pesos argentins / jour (cela reste trĂšs correct mais impossible dans mon budget actuel de voyage… Dommage!) et du cĂŽtĂ© de Yala les villas avec piscines se succĂšdent! Si vous voulez investir c’est le moment !

De mon cĂŽtĂ© j’ai vraiment apprĂ©ciĂ© ce petit sĂ©jour Ă  Jujuy. PrĂ©paration d’empanadas, asado (barbecue) et musique, j’ai vĂ©cu le weekend typique argentin (oui oui ils font ça tous les weekend !!) avec des personnes tellement sympathiques et accueillantes que l’on m’a invitĂ©e pour la nuit et le petit dĂ©jeuner (tortillas frites et miel accompagnĂ© d’une tasse d’Api).

J’ai ensuite Ă©tĂ© consulter un mĂ©decin, cela faisait des mois que ma cheville droite Ă©tait trĂšs enflĂ©e (le double de la gauche). AprĂšs 5h de consultation et des dĂ©charges Ă©lectriques dans le pied, la cheville et la jambe, le liquide s’est dissipĂ© mais l’os a dĂ©jĂ  commencĂ© Ă  se calcifier et la cheville reste donc beaucoup plus grosse … À surveiller ! Depuis je rĂ©duis mes distances par deux, je ne fais plus que 40km par jour. Je suis arrivĂ©e Ă  Salta en dĂ©but de semaine et prendrai bientĂŽt la route direction Tucuman, Cordoba et Mendoza… BientĂŽt les dĂ©gustations de vins argentins !

PS: pour ceux qui le veulent allez voir Rodrigo Siamarella sur Youtube, c’est le musicien que l’on a rencontrĂ© dans les montagnes de Purmamarca. Un rĂ©gal!

Publicités

7 réflexions sur “Viva Argentina

  1. Merci pour le rĂ©cit de cette nouvelle Ă©tape. C’est pas de bol pour la cheville…
    Ca t’apprendra Ă  vanter tes exploits ! : ) On finit toujours par avoir les chevilles qui enflent ! Bon, ben bon rĂ©tablissement et fais attention !!

    Aimé par 1 personne

  2. Bonsoir Diane
    Les couleurs des montagnes sont magnifiques, elles portent bien leur nom !! J’espĂšre que l’Ă©tat de ta cheville s’amĂ©liore, mais vas-y quand mĂȘme molo
    tu rentreras au » pays  » un peu plus tarde que prĂ©vu;
    Tu vas pouvoir Ă©crire un livre avec toutes les belles rencontres que tu fais !
    Bon courage
    Bien amicalement
    Liliane

    Aimé par 1 personne

  3. Quel contraste avec cette verdure luxuriante qui revient d’un coup, donnant une impression de balade estivale dans les forĂȘts françaises.

    Je dĂ©couvre trop tard ton trajet en Argentine et… que tu es passĂ©e Ă  10 km d’une amie qui habite prĂšs de Salva. En fait je pensais qu’elle Ă©tait encore du cĂŽtĂ© de Cordoba et m’apprĂȘtais Ă  t’envoyer ses contacts. Tant pis.

    J'aime

RĂ©pondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s