La région des lacs côté chilien

Si je suis tombée amoureuse du Chili en arrivant à San Pedro de Atacama je m’étais toutefois dit que cet endroit seul n’était pas représentatif du pays. Pour être honnête Santiago et Valparaiso ne m’ont pas tant plus. Je n’y retrouvais pas le même charme. Mais en arrivant dans le sud je peux vous garantir que ce fut l’amour au premier regard. Pucón, Villarica, Lican Ray, Coñaripe ou encore Puerto Fuy, en avez-vous déjà entendu parlé ? Avant de mettre en pied en Amérique du Sud je ne connaissais même pas un de ces noms et pourtant ces villages méritent le détour et vous noterez la différence de paysage avec le nord ou le centre! Dans un style très montagnard, les cabañas et les hostals en bois se succèdent. Même les restaurants et magasins suivent la tendance. Les montagnes vertes ou enneigées encerclent les habitations et se profilent à l’horizon jusque sur des petites plages au sable noir. Ici c’est le contraste des couleurs: si le sable est foncé, il y en a un qui est à l’inverse d’un blanc immaculé et qui vous suit où que vous soyez… Le volcan Villarica: mon coup de cœur! Et lorsque votre œil capte dans un seul et même instant le bleu du lac, le vert des montagnes et le blanc du volcan la magie ne peut qu’opérer!
Lors de mon séjour à Pucón j’ai voulu faire un tour au Parc National Huerquehue mais je me suis également rendue au sanctuaire de Cañi (un beau trekking de deux jours avec une vue imprenable sur les montagnes): je recommande !
Malheureusement j’aurais appris à mes dépends le temps très capricieux de la région. Mon hôte de Loncotraro me dira même « tu sais en hiver il peut facilement pleuvoir une semaine entière de jour comme de nuit non-stop, c’est très courant ». La pluie est une chose mais le froid en est une autre… À Loncotraro, lorsque je me réveillais le thermomètre annonçait 1°C! Je commençais alors à redouter la fameuse route vers le sud. Mais après tout cela fait aussi partie de l’aventure non?!
Après cinq jours coincée par les pluies torrentielles du sud donc, lorsque le soleil a enfin montré le bout de son nez je me suis échappée et j’ai emprunté la route des sept lacs en passant par Villarica, Lican Ray, Coñaripe et finalement Puerto Fuy d’où j’ai pris le ferry avec ma fidèle monture direction Nonthué puis San Martín de los Andes. De là nous descendrons la fameuse route des sept lacs Argentine cette fois, Villa Angostura, San Carlos de Bariloche, El Bolsón… Mais chaque chose en son temps!

Publicités

3 réflexions sur “La région des lacs côté chilien

  1. Coucou Diane
    Des reportages toujours aussi passionnants, des photos à couper le souffle !!
    Merci pour ce très beau voyage que nous suivons avec plaisir;
    Quand penses-tu arriver à Ushuai ?
    Bien amicalement
    Liliane

    J'aime

Répondre à Lanners Liliane Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s