La fin du monde ou le début d’une vie?

Diana y « el amigo », de Francia hasta el fin del mundo 🚴🌎

Et voilà … Après neuf mois, je suis enfin arrivée au pied de cette fichue pancarte, celle qui me narguait depuis le début. Merci à tous ceux qui m’ont aidée à réaliser ce rêve, depuis les bancs de la fac il y a deux ans jusqu’au grand départ en octobre dernier. Merci à ceux qui ont aussi suivi toute l’aventure au quotidien. À toutes ces personnes que j’ai croisées, merci pour ces moments partagés.

J’ai vécu tellement de choses ici. D’ordinaire, ce genre d’expéditions se raconte autour d’un verre. Ça commence toujours pareil… « je connais quelqu’un qui connait quelqu’un qui » ou bien c’est le genre de péripéties que l’on aime retrouver dans un roman d’aventures… Oui sauf que l’aventure c’est moi qui l’ai vécue cette fois et elle était bien réelle même si c’est parfois toujours incroyable à réaliser.

L’Equateur m’a vu faire mes premiers pas. Bien chargée mais très déterminée, je n’étais pas peu fière de me lancer. Ce fut le pays de la découverte, des premières rencontres et l’excitation des débuts. Le Pérou m’a ensuite accueillie mais il m’a également mis au défi. J’ai vécu dix vies en une là-bas, j’ai mis mon corps et mon mental à rude épreuve parfois. J’ai aimé repousser mes limites, aller au delà de ce qu’hier encore je n’aurais pas surmonté. J’ai rencontré du monde, j’ai grandi, j’ai pris confiance en moi, je me suis surprise de bien des manières, j’ai douté parfois mais je n’ai jamais rien regretté. C’est sûrement pour cela que j’ai quitté sereinement le pays, je l’ai parcouru comme je le souhaitais. La « gringa » comme ils m’appelaient ici s’en est allée le cœur léger et pleine d’espoir pour la suite. Malheureusement le mauvais temps a fortement compliqué les choses en Bolivie et j’ai du faire des compromis… Mais cela fait finalement partie de l’aventure. La nature est imprévisible, les voyages ne peuvent être réalisés avec exactitude. Le nord Argentin m’a réconciliée avec le voyage, l’aventure pouvait reprendre. L’amabilité sans égale de la population y étant pour beaucoup et je ne parle même pas de cet argentin qui fut pour moi le changement que chaque voyageur attend. Le Chili a aussi été exceptionnel, notamment la Carretera Austral, San Pedro de Atacama et la région des lacs, mais aussi ces retrouvailles à Santiago avec mon amie Célia qui avait parcouru ces routes quelques années plus tôt.

Cela restera pour sûr une incroyable et unique expérience sportive certes mais aussi et surtout culturelle et humaine. Puisqu’après tout, à la fin on oublie les côtes interminables, les pluies torrentielles, le froid, le ripio, les soirées où fatigué on préfère se coucher plutôt que de se préparer à manger. On oublie tout ça et on ne retient que les mains tendues, les sourires timides, les amitiés tellement spéciales, les dialogues de sourds lorsqu’on me répondait parfois en Quechua ou autre dialecte, les différences culturelles et les paysages grandioses.

Si en Équateur on ne me posait guère la question, au Pérou elle était presque ordinaire, « combien coûte ton vélo »? Pour ne pas gêner la population j’avais pris l’habitude de ne pas répondre franchement, prétextant que je ne savais pas, que c’était un cadeau. Je ne mentais pas totalement puisqu’en réalité c’est bien là le plus beau cadeau que je me suis fait.

Et alors que je m’envole pour Buenos Aires je sais que Martin Luther King avait raison, « Croyez en vos rêves et ils se réaliseront peut-être. Croyez en vous et ils se réaliseront sûrement ».

Amis français, on se revoit bientôt. J’espère que cette aventure vous a plu, que j’ai réussi le pari de vous faire voyager et surtout de vous faire apprécier une autre manière de voyager en même temps que je l’apprivoisais moi-même. Comme vous savez c’est la première fois que je me lançais dans une telle aventure mais je crois que j’aimerais beaucoup remettre ça, oui…

Enfin, pour terminer ce post j’aimerais vous poser une question. À votre tour jouez le jeu… Que feriez-vous si vous étiez sûr de réussir? Ça peut paraître idiot mais vraiment c’est une très bonne question qui fait réfléchir! Mark Twain disait « ils ne savaient pas que c’était impossible alors ils l’ont fait ». Il faut savoir oser et sortir de sa zone de confort. On ne grandit pas autant en restant dans un environnement familier où l’on est sans cesse confronté aux mêmes situations. Si vous avez un rêve, battez-vous pour le réaliser, qu’importe ce qu’on vous dira. Si la vie n’est pas faite pour réaliser ses rêves, à quoi sert-elle? Et si vous ne réalisez pas vos rêves, sachez que personne ne le fera pour vous! Notre plus grande limite est nous-même et les fausses excuses que l’on se raconte par peur d’échouer. On ne peut jamais être sûr de réussir mais on peut au moins essayer.

Publicités

8 réflexions sur “La fin du monde ou le début d’une vie?

  1. coucou Diane

    C’est super tu es arrivée au bout de ton rêve !!!
    Bon retour dans nos paysages champenois, où tu vas retrouvé un peu plus de soleil et de chaleur !! et pouvoir soigner ta chaville !
    Peut-être à bientôt à Mardeuil, et peut-être le plaisir de te suivre dans d’autres aventures.

    Bien amicalement

    Liliane

    Aimé par 1 personne

    1. Oui, bientôt de retour! Avec plaisir une rencontre à Mardeuil pour enfin mettre un visage sur tous ces messages d’encouragement 😁

      J'aime

  2. Bonjour Diane
    Merci de nous avoir fait vivre ton rêve ,tous les jours nous attendions avec impatience tes reportages et tes magnifiques photos .Profites bien de ton retour pour soigner ta cheville ,te reposer et profiter de ta famille.
    À bientôt Peut-être pour une autre aventure.

    Aimé par 1 personne

  3. Bravo Diane
    Tu as été jusqu’au bout de ton rêve et tu nous as permis de t’accompagner avec tes beaux reportages. A bientôt de te retrouver
    Nicole Etienne

    Aimé par 1 personne

  4. Hola Diane !! Merci pour tous ces beaux reportages, récits, anecdotes en tous genres ….. pour toutes ces belles photos ! Extraordinaire !! Extraordinaire le courage, la volonté, la détermination dont tu as fait preuve !! Je suis cycliste ….. je suis admiratif !! Bravo mille fois !! Comme j’aimerai un jour te rencontrer sur mon île de Tenerife où je passe presque 7 mois sur 12 …… bientôt …. lorsque j’aurai vendu ma maison dans le Lot !! Moi aussi je vis un rêve …… je donne la passion et la technique du vélo à travers mes stages cyclistes à Tenerife !……C’est St Exupéry qui disait :  » Fais de ta vie , un rêve…. et de tes rêves , une réalité »Tu as réalisé le tien !! Tu peux être fière !! incroyable défi ! Michel le vendangeur et cycliste est fier de toi !! ( c’est Michel, mon ami, du Bassin d’Arcachon que tu avait vu lors des dernières vendanges ….) Bravo encore !! Ta nouvelle vie va commencer ….. un peu dur pour revenir à la réalité de la vie en FRANCE……. Sois très heureuse ! mais je pense que tu as déjà un autre rêve dans un coin de ta tête !!! Prends bien soin de toi ! à plus …..Grosses bises de coach Miguel qui t’a suivi tout au long de ton périple !! Bises ! Besos ! Michel Mondory      ( 06 07 48 66 45 ) Miguel le Canario « coach Miguel »www.cyclismestages-mondory.com

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup Miguel, quel message ça fait chaud au cœur !!! Oui je crois que le retour à la réalité va être assez brutal mais comme tu le dis j’ai une autre idée en tête et c’est drôle car il s’agirait de rejoindre un Canario justement et de pédaler ensemble (mais avant je dois travailler un peu quand même)! Il est actuellement en Asie et il est passionné de vélo, peut être que tu le connais?! Il est de Fuerteventura, il s’appelle Aday Gonzalez. Si tu veux le suivre je peux te donner sa page Facebook ! Besos Miguel, et si je passe par les Canaries je viens te voir avec grand plaisir 🙂

      J'aime

Répondre à arnoulddiane Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s